Éléments de protection contre le coronavirus, selon le yoga et l’āyurveda

Pathologie :
C’est une aggravation de kapha zone du thorax avec inflammation produisant des liquides et des solides en excès, dans une zone qui devrait recevoir et produire des éléments gazeux.

Aggravation par :

  • position de repli
  • postures de fermeture paścima.
  • allongement de l’expiration et du vide.

Amélioration par :

  • Position de redressement
  • Postures d’ouverture pūrva.
  • Allongement de l’inspiration (qui ne doit pas dépasser la durée de l’expiration)
  • Apnée après l’inspiration.

Attention à l’attitude dans la journée :

  • Redresser le tronc
  • La zone thoracique doit rester droite.

Pratique :
Respiration : Respirer avec le rythme IN 1 PAUSE 1 EX 1 PAUSE 0     Soit 1.1.1.0.
(Contre-indication si hypertension artérielle, hyperthyroïdie, etc.)

Postures :

  • Mouvements de bras par l’avant vers le haut
  • Virabhadrāsana, bhujangāsana, dhanurāsana, ushtrāsana
  • Avec apnées à plein

Visualisation : 
Le soleil levant, sūrya, pour les habitués de l’hindouisme, Agni, le feu.

Mantra :
Ram, rim, hram, hrim, hrum, hum (prononcer houm)

Alimentation selon l’āyurveda :

  • Eviter la saveur madura, saveur douce (féculents, céréales, produits laitiers, protéines, lipides, glucides)
  • Eviter la saveur lavana, saveur salée (qui augmente la rétention de liquide dans le corps)
  • Privilégier les saveurs katuka, tikta, kashaya, piquant (épicé), amer, astringent, qui favorisent l’élimination des solides et des liquides du corps (pour les poumons : glaires, mucus, etc.)

Souhaitant à chacune et chacun des pratiquants du yoga une bonne santé au service des autres dans la souffrance.

                                                               Bernard BOUANCHAUD